A noter que le grand Todd Rundgren ainsi que les parents des deux frères D’Addario font une apparition sur l’album. Et vu la qualité de l’ensemble, à mi-chemin entre une musique Disney et les plus belles orchestrations américaines des seventies, on a envie de citer la Reine des Neiges : cet Ovni devrait vous libééérer déliiiiivrer des daubes monochromes prévues pour la rentrée.3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*