Après avoir été propulsée comme une des artistes techno françaises de référence grâce à son premier maxi Erosoft en 2002, Chloé Thévenin s’est montrée assez discrète depuis l’album One in Other en 2010. Il faut dire que quand elle n’est pas derrière les platines des plus grands clubs européens, la DJ phare des années Pulp multiplie les projets, allant jusqu’à monter son propre label Lumière Noire. Pourtant 2017 marque son grand retour avec l’album Endless Revisions, un condensé de beats progressifs et percutants, couplé d’une scénographie créée en collaboration avec le collectif Scale, que l’on retrouvera au Pyramid.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *